L’observation directe

Principes

Cette méthode suppose une posture empathique et réflexive pour observer, écouter, « être avec ». Par ce biais, nous recueillons des informations sur les pratiques des personnes enquêtées, l’univers matériel et symbolique dans lequel elles évoluent, le vocabulaire « indigène » qu’elles utilisent (qui permet de saisir leurs représentations en situation) ainsi que des éléments de temporalité peu perceptibles par ailleurs.

Modalités d’enquête & exploitation des données

L’observation directe repose sur une présence durable sur le terrain d’enquête. Elle permet aux sociologues de devenir des « habitués » des lieux (en résidant dans un quartier, par exemple.), d’être ainsi reconnus d’un certain nombre d’usagers et, par-là, de favoriser un dialogue informel.

L’exploitation des données d’observation se fait parallèlement au déroulement d’entretiens semi-directifs. Elle permet d’enrichir l’analyse des éléments recueillis par entretiens, en confrontant discours et pratiques.